ArticlesÉducation

Qui sommes-nous vraiment ?

Comment aider les parents à comprendre leur pouvoir de changer la société pour le meilleur en changeant l’éducation de leurs enfants?

C’est la question que je me pose depuis des années.

Aujourd’hui m’est venu un élément de réponse que je vous partage ici : il nous faut clarifier qui nous sommes vraiment en tant qu’êtres humains.

Pour pouvoir construire une harmonie durable dans la société et avec la planète, nous devons changer notre regard sur nous-mêmes.

Qui sommes-nous vraiment ?

Nous sommes des étincelles divines venues expérimenter les réalités de la condition humaine.

***

Celle-ci est la création de la volonté de Dieu manifestée dans une triple réalité, celle du corps, de l’âme et de l’esprit. C’est cette trinité qui constitue le cadre dans lequel notre conscience évolue en pleine liberté d’expression de notre volonté individuelle.

Alors que Choisir ?

Rester dans les tribulations de la vie humaine à peine émergée de l’existence animale, ou s’élever vers l’accomplissement de l’être spirituel que nous sommes, conscient de son pouvoir créateur – don de Dieu, et de sa destinée divine?

Ce qui est divin c’est ce qui est parfait. C’est simple à comprendre. La perfection dans le corps physique, dans les arts, dans les relations humaines, dans l’organisation sociale, comme dans les sciences exactes, les mathématiques… Tout cela c’est le divin dans nos vies.

La mission des Hommes, c’est de faire de ce monde un paradis.

Et c’est quoi le paradis ?

C’est la manifestation de cette perfection, de l’harmonie cosmique sur notre planète. Il ne s’agit pas d’un état mais d’une dynamique, d’un chemin.

L’état de perfection existe comme exemple pour nous, comme direction vers laquelle tendre. Mais pour les êtres humains il est plutôt une motivation pour se mettre en mouvement, pour progresser, évoluer, s’élever…

Chaque étoile dans le ciel brille pour nous, pour chacun de nous, nous les êtres humains de cette planète et de toutes les planètes habitées de l’Univers. Nous sommes le reflet de cet Univers, réellement, au niveau de notre structure physique, physiologie, énergétique, psychologique.

Proche de notre conscience actuelle, il y a les cycles de la femme, les mouvements des marées, les oscillations de l’activité du cerveau, par exemple.

Mais même si le reste est plus subtil, ne nous est pas encore perceptible, n’a pas été encore découvert, compris ou intégré, c’est tout de même une réalité.

Nous sommes liés à tout l’Univers bien plus intimement que l’on pourrait le penser.

C’est notre individualité, qui nous fait percevoir l’existence sous un angle particulier, le nôtre. Et cette conscience particulière des choses vient enrichir le collectif par son unicité.

Mon point de vue est celui d’une personne très sensible aux âmes humaines, ces points de rencontre entre l’humain et le divin.

***

Celles-ci se dévoilent progressivement aux parents lorsqu’ils sont attentifs, bienveillants, conscients, confiants. Elles peuvent alors s’exprimer, se manifester, s’extérioriser chez leurs enfants.

L’âme qui guide alors la conscience du petit d’homme grandissant lui fait se poser ce genre de questions: Qu’est-ce que j’ai envie de vivre dans cette vie? À quoi est-ce que je me sens appelé? Qu’est-ce qui me fait vibrer? Que vais-je apporter à l’humanité? Qu’est-ce qu’il va me rendre heureux?

Mais ces questions ne vont pas être mentales même si on peut les traduire ainsi pour les grandes personnes. Elles vont être existentielles. Elles vont se manifester par des choix : ce que je vis me plaît ou ne me plaît pas. Mon corps s’anime ou se dés-anime. Mes sentiments sont (+) ou (-). Mon esprit est captivé ou désintéressé.

L’enfant aspire tout simplement à pouvoir être lui-même, vivre animé de l’intérieur vers ce qui lui correspond, d’instant en instant.

Être soi-même c’est progresser dans la manifestation de cette perfection divine particulière, personnelle, qui cherche à naître et briller au monde, en traversant les couches plus ou moins épaisses de nuages qui la sépare du soleil de la réalisation, en perçant sa coquille de la force de sa volonté, en enfonçant les barrières qui obstruent son passage, en allant avec le flot, ou encore en dégageant la voie par son charme et sa radiance – d’une manière ou d’une autre selon la nature de chacun.

Nous sommes des êtres de lumière, des vibrations célestes, et le temps est venu sur Terre de le redécouvrir, de prendre chacun notre place, celle qui réalise l’harmonie originale.

Cette harmonie existe à la naissance, quand celle-ci est naturelle, respectée, honorée, contemplé et sacralisée.

Elle existe pendant l’enfance, quand celle-ci est libre et en contact avec la nature.

Elle existe pendant l’adolescence quand celle-ci est sociale, responsabilisante, inclusive et constructive.

Elle peut exister toute la vie quand on connaît et vit sa mission. L’indicateur est simple. C’est la pleine santé, le réel bonheur et un impact positif sur le reste de la société.

Namasté.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *